Les mots-clés : Démarche partcipative

L’écrit l’écran   Enregistrer au format PDF


La question posée par cette note de réflexion est de savoir ce à quoi il faut être attentif en passant de l’écrit à l’écran. En d’autres termes, le texte communiqué sous informatique doit-il être la sauvegarde pure et simple du texte rédigé pour être imprimé ?

Sans prétendre prendre conscience de toutes les dimensions du problème ni surtout prétendre en appliquer les conséquences dans un avenir immédiat, quelques élément ont été abordés :

le défilement est inconfortable

nous aimons à la lecture d’une page, avoir un texte présenté de manière telle que la saisie visuelle d’une page forme un tout ; la saisie visuelle d’une page écrite ne se présente pas de la même façon sur écran ; une recherche pourrait nous amener à décomposer les pages en écran.

++++

la mobilité

c’est certainement une grande caractéristique de l’informatique ; au rayon des avantages, elle permet des déclinaisons de texte et des adaptations, des échanges en importation ou en exportation ; au rayon des inconvénients, elle facilite des importations/exportations sauvages ne respectant pas la cohérence du système dans lequel elles s’insèrent et aboutissant facilement à des perversions de contenu ou de logique.

++++

respect de l’auteur et de la qualité de sa pensée

la mobilité évoquée au point précédent peut entraîner aisément, intentionnellement ou non, un usage du texte d’un autre sans en respecter ni la qualité de la pensée ni le nom (la mention de l’auteur) ; et par ailleurs, à l’intérieur du réseau, il apparaît comme utile que les membres s’accordent des autorisations réciproques d’utilisation assorties d’obligations de mentionner l’auteur, de respecter la qualité de sa pensée et de lui communiquer d’initiative les textes complets où sa pensée est reprise.

++++

la préparation de transparents

les traitements de texte performants ainsi que les logiciels spécialisés permettent des présentations fabuleuses et évocatrices ; leurs qualités sont la lisibilité et l’illustration évocatrice de contenus ; elles constitueront un service plus à double effets : un plus dans la compréhension du contenu livré et un plus dans la boite à outils accompagnante.

++++

l’hypertexte

cette forme particulière de programmation/texte permet des passages rapides d’un texte à un texte associé ; cette technique est particulièrement bien employée dans le web d’internet mais nous la trouvons également dans les menus d’aide des produits Microsoft (une petit main, nous indique qu’en cliquant nous allons passer directement au texte désiré). Ce dispositif permettrait des mises en relations en-texte et hors-texte qui font rêver le moins exigeant d’entre nous.