Alternative des adresses courrielles   Enregistrer au format PDF


Question

Catherine
NAMUR Belgique

nous dit :

Je viens de découvrir un peu plus longuement les pratiques des géants d’Internet concernant la violation de la vie privée.
En fait, quand je vais sur des sites externes, je veux encore bien assumer mes visites. Mais je ne suis pas d’accord que qu’on ait accès à mes mails ou mes échanges Skype.
Comme Google semble avoir "ouvert" des portes pour laisser passer la NSA,

ma question est : existe-t-il un compte de messagerie qui serait safe ?...

++++Réponse

Il existe un grand nombre de fournisseurs de courriels gratuits. Des exemples comme ça parmi d’autres (laposte.net, voila.fr, gmx.fr, alinto.net, …) qui reste des fournisseurs commerciaux.

Le plus effrayant c’est de voir que les fournisseurs comme gmail, yahoo, outlook ont tellement réussi à s’imposer que les gens croient que les alternatives n’existent plus.

Les adresses fournies par les Fournisseurs d’Accès Internet (FAI) comme Belgacom, VOO, ou autres sont instables, car en changeant de FAI (ce qui arrive souvent au vue des offres qui diminuent régulièrement), l’adresse courrielle qui y est associée est perdue.

Le principe universel du « si c’est gratuit, c’est que c’est toi le produit » est logique car il faut bien comprendre que héberger des courriels coûte de l’argent (serveur, administrateur serveur, maintenance, … ), donc il faut une rétribution, quelle qu’elle soit.

Il existe néanmoins quelques solutions

++++Les hébergeurs libres

Un certains nombres d’associations proposent de l’hébergement de courriels voir d’espaces sites à des prix modiques voir des prix libres. Ces hébergeurs utilisent essentiellement voir uniquement des logiciels libres.

Le principe du prix libre est que chacun paye ce qu’il pense pouvoir mettre pour le service. Certains personnes payeront plus que d’autre ce qui permettra que quelques personnes puissent avoir le service gratuitement. Ce fonctionnement fait appel à la responsabilité de chacun.

Voici quelques sites parmi d’autres

- Sud-Ouest
- Toile Libre
- L’Autre Net
- mykolab

++++Son propre domaine

Le seul moyen d’être tranquille est d’avoir son propre domaine, c’est ce que j’ai fait, mais il faut l’expertise et l’espace pour l’héberger et le tout à un coût.

Le principe est de prendre un nom de domaine (par ex : mafamille.org) et de se faire héberger par un professionnel (ou soi-même si on en a l’expertise).

- Le nom de domaine coûte généralement moins de 10€
- L’espace d’hébergement du courriel coûte, de base, entre 20 et 100€ par année en fonction des fonctionnalités que vous souhaitez.

N’hésitez pas de nous contacter et nous pourrons vous orienter au mieux vers l’un ou l’autre solution.